Contatori visite gratuiti
raven

R O I S 

MacchinaFotografica4
notebookboy
bussola
varagedacontrollare3.JPG

IMAGES DE VOYAGE

 

... c'est vrai, c'est un voyage

fait d'images de nos vagabonder

pour le monde.La photo, pour ceux qui l'observent pour la première fois,peut susciter la curiosité,

étonnement, et bien plus encore.
Pour nous qui les publions sont notre mémoire,ce souvenir qui au fil des ansil peut s'estomper.Les images sont le salut,amour de la découverte.

    ÉCRIRE EN VOYAGEANT

 

Écrire, vous impressionner sur un événement, une sensation, un lieu.J'ai composé un journal pour chaque voyage,où j'ai écrit ce que j'ai vu en écrivant.

J'ai écrit sur des endroits vus à travers nos yeux. J'ai écrit sur des endroits particuliers où vous devriez vous rendre au moins une fois.Bien sûr, ce ne sont que des fragments de vie, des miettes qui peuvent enrichir un voyage même juste en lisant.

   CARTES DE VOYAGE

 

Prenez une photo, parlez de la photo.Vous qui lirez ce carnet de voyage, cet endroit mais où est-il?Sans prétention, prêt  lire
et loin, sans navigateur satellite juste une pincée d'aventure,
et un soupçon de probable imprévu.Vous voyagez. Un clic, un Moleskine et une carte.

 

 

Carnet de voyage Provence 2014

bbcdac3f88e07091e0210bb52c485010
IMGBINeye-scleral-tattooing-drawing-epiphora-pngbgq7TkDy
basket-310061960720

     JETER UN OKKIO

 

... nous vous remercions avec ce dernier bijou. Jetez un œil à l'intérieur de cette pièce et vous trouverez de petites histoires de notre vie.

      NOS LOISIRS CRÉATIFS

 

Voici notre vitrine sur le monde. Nous avons  pouvoir partager les nôtres réalisations avec le Web.Objets, tous entièrement faits à la main. Pour chaque objet, vous trouverez une description et son utilisation. Il est évident qu'étant des pièces uniques, elles ne peuvent pas être identiques, car précisément créées une à la fois, avec patience et passion. Si des idées surgissent lorsque vous les voyez, il vous suffit de nous contacter et votre projet sera mis en œuvre.Et maintenant .

          NOTRE MAGASIN

 

Voici le chariot, nous voulions le faire le plus artisan possible, et le voici.le  panier utilisé pour tu go au jardin potager.

En fait nos objets sont simples, vrais, comme la terre quand elle est cultivée.Quand une tomate mûrit et se détache de la plante, la satisfaction est inégalée,le même sentiment est que lorsque nous créons quelque chose, si alors il a des commentaires avec le web, nous sommes plus satisfaits.

Vacances France Provence Ile sur la sorgue.

 

 

 

La voie de l'eau

 

Dimanche 14 septembre 2014

 

 

Nous partons en voiture pour l'Isle sur la Sorgue où nous logerons dans une villa en bord de Sorgue au centre. De Madame Imperatori Pascale. Pour arriver à l'Isle sur la Sorgue nous prenons la route basse nous pouvons le faire car c'est l'été et donc il n'y a pas de neige, sinon vous ne pourriez pas le prendre pour la neige. Milan, Vinadio, la colline de la Maddalena, puis vers Barcellonette, et enfin nous voici. Nous passons le pont où au-dessous des flux de Sourge nous faisons le rond-point et entrons par une porte en fer forgé, et un endroit merveilleux s'ouvre. Derrière de hautes haies et des pins corsés se dresse une villa en pierre blanche, avec un immense escalier menant à la partie supérieure. Madame, dans un italien branlant, nous montre que notre appartement est juste devant nous, au rez-de-chaussée, face au jardin, toujours avec la propriétaire nous faisons le tour de la propriété et elle nous dit que nous serons seuls. Pointant vers l'étage supérieur, il dit qu'ils sont en train de le rénover et pour le reste des appartements ils ne les ont pas encore loués. Nous allons donc entrer dans un tout nouvel appartement. Nous continuons, un grand jardin avec des chaises longues et des tables en fer forgé noir et des chaises à dos en éventail, nous voyons qu'au fond la rivière coule, limpide et froide. Beau. La maison est impeccable. Les propriétaires y vont et nous sommes maîtres de cette merveille depuis 10 jours.

 

Lundi 15 septembre

 

Comme le premier jour il pleut beaucoup, heureusement nous sommes dans la voiture. Nous décidons d'aller à Carpentras. Au Moyen Age son nom était Carpentorate puis après de nombreuses vicissitudes voici Carpentras. Malheureusement, la cathédrale a été fermée, donc une visite autour mérite de voir la structure. Le centre est tout pavé avec au milieu le bassin habituel où l'eau coule toujours aujourd'hui, d'autant plus que le petit canal marche beaucoup car il doit aussi accepter l'eau de pluie Nous nous arrêtons pour prendre un café puis repartons dans les rues du centre. Citoyen multiethnique, nous atteignons Porta Orange, aujourd'hui le musée est fermé. C'est l'une des 32 tours et 4 portes qui entourent la citadelle. En marchant nous prenons l'allée caractéristique de l'allée Boyer avec une voûte recouverte de verre. Jean Boyer, l'orfèvre de la ville qui décide de relier la galerie au marché de la pomme de terre, puis démolit un complexe de maisons pour construire ces deux bâtiments avec la toiture entre eux. Il voulait imiter les galeries parisiennes. En retournant au parking, qui est gratuit à l'extérieur des murs, nous remarquons de nombreux magasins abandonnés et les magasins ouverts portent des croyances arabes avec leurs vêtements de femme exposés, donc tchador et burqa. Autour il y a beaucoup de gens qui se nichent dans les coins des rues du centre formant de petits groupes qui parlent leur langue. Pas français.

 

 

Mardi 16 septembre

 

Réveillez-vous comme toujours 8.30 un regard à l'époque, le petit déjeuner.

Nous n'abandonnons pas le parapluie, car même aujourd'hui, il ne promet rien de bon.

Le programme que j'ai prévu ces jours-ci est d'aller visiter quelques villages

perché qui ont à voir avec l'eau. Pernes, avec les parapluies nous commençons à descendre vers le centre du village, et malgré la pluie un gargouillis persistant nous accueille.

En fait, ce village caractéristique est célèbre pour ses 40 fontaines. Tout peut être admiré grâce aux indications trouvées sur les maisons.Vous trouverez ici le chemin des fontaines:

www.tourisme-pernes.fr/fr/decouvrir-et-se-divertir/les-visites

Le Fontaine de Vaucluse, Cet endroit est très touristique, malgré le fait que nous nous sommes garés en septembre dans celui du rond-point. L'attraction des sources de la Sorgue amène de nombreux visiteurs également en bus donc il est bon d'arriver très tôt pour garer la voiture dans le premier parking. L'un + près du quai. Parking 4 euros aussi longtemps que vous le souhaitez. Une lecture de la colonne de granit dédiée à Pétrarque, quelques photos du quai surplombant la façade. Le pont donne lieu à de très jolis clichés. Ensuite, marchez jusqu'à la source. Laissant le pont derrière vous sur la droite, il y a un immense panneau d'affichage où le chemin est indiqué avec le numéro 1 qui n'apparaît pas, ne fait rien, continuez vers la gauche en regardant le panneau d'affichage et commencez la petite montée qui vous mènera à la la source. La marche n'est pas exigeante, j'ai réussi à le faire aussi, alors ne vous inquiétez pas. De temps en temps, des vues féeriques se rencontrent, par exemple le petit jardin avec les platanes ou les petites cascades qui s'emboîtent. Obtenez des chaussures confortables, car ce sont des cailloux et du sable. En arrivant à la terrasse, vous trouverez, si vous êtes chanceux, la célèbre source. Nous n'avons rien vu parce que certains mois de l'année, cela ne se voit pas. Le tout est au pied d'une imposante falaise de 230 mètres de haut, majestueuse pour inspirer la peur rien qu'en la regardant. Sur la terrasse, il y a aussi des pierres tombales gravées de la célèbre poésie de Pétrarque, et le jumelage que la France et l'Italie à cet endroit ne sépareront jamais. Comme toujours, en France, il y a aussi une légende, mais je ne veux pas révéler qu'elle est très sympa, donnez-nous un œil car elle le mérite. En descendant, vous pouvez vous arrêter à l'imprimerie. C'est à gauche où se trouve le moulin. L'entrée est gratuite, vous pouvez voir le fonctionnement du papier, des chiffons au papier canevas. Bien sûr, la boutique qui vend des objets liés aux impressions sur papier, etc. est intéressante plus tard. Faire une galerie marchande vous sortira de ce shopping forcé. Il y a de nombreux bars et restaurants qui serpentent au bord de la rivière.

Avertissement: déconseillé aux personnes handicapées.

Parking 4 euros, tous ont le même prix. Pour en savoir plus sur le lien ci-dessous:  https://www.provenceguide.com/patrimoines-culturels/isle-sur-la-sorgues/fontaine-de-vaucluse/provence-4610803-1.html

Nous sommes partis qu'il était 13 heures sur le chemin d'APT et nous avons remarqué un panneau qui a attiré l'attention de Gordes. L'un des plus beaux villages de Provence. Donc, hors de ce village, nous sommes arrivés et à ce moment-là, le soleil est finalement arrivé qui s'est reflété sur les pierres des murs et des maisons pour rendre cet endroit très lumineux. Il y a de nombreuses places de parking sur la terrasse. Nous sommes arrivés et il y avait un marché. Les divertissements, les couleurs et les parfums envahissent tout autour. Les stalles vacillent sur le trottoir poli et usé, les tentes flottent au gré de la brise qui nous a transportés dans les ruelles, les escaliers et les splendides panoramas. Nous nous sommes arrêtés pour manger à Rosario, nous avons pris deux sandwichs au fromage et au jambon excellent vin blanc. Pour ramener à la maison un dernier souvenir de ce petit bout de terre provençale, nous prenons la D2 où vous pourrez trouver des vues magnifiques pour la prendre de loin. Nous reprenons le chemin de l'APT. Nous nous garons hors des murs sans rien payer, incroyable. APT fondée par Caio Giulio Cesare, puis Romana. Maintenant, c'est une ville avec ses ruelles et ses magasins de bonbons et de bons vins. Nous allons immédiatement voir l'église de Sant 'Anna. Où le mystère est assuré. Il est suggéré de descendre à la première crypte où se trouvent de vieilles tombes puis de se retourner il y a d'autres escaliers usés et au fond une faible lumière nous accueille dans ce qui est la crypte où ils ont trouvé les restes de Santa Anna.Légende: Aussi pour cet endroit, il y a une légende selon laquelle, grâce à un sourd tchèque qui a sauté et fait un geste juste au-dessus de lui en faisant signe de creuser, les agriculteurs ont accepté sa demande et ont trouvé peu après cette niche, où il est dit , qu'il y avait une flamme qui brûlait encore avec les restes du Saint à côté d'elle. À ce moment, l'aveugle a recommencé à voir et à parler.

 

Vendredi 19 septembre

 

Programme du jour Lacoste, Bonnieux, Oppedette

Vers Lacoste, il pleut fortement, la ville subit une reconstruction complète, des rues fermées, des magasins en faillite, des ouvriers détrempés enduisant les murs modernes.

Nous trouvons le château, que nous avions déjà visité il y a des années, du Marquis Sade. Qui est tombé en disgrâce, et le château avec lui. Heureusement, Pierre Cardin est arrivé et en a fait un théâtre, le célèbre théâtre Lacoste. Vers Bonnieux, ce village perché comme les autres a une particularité, il a été choisi pour tourner quelques scènes du film. "Une belle année" avec Russell Crowe. En effet c'est un bon bon un endroit enchanteur. Juste à l'extérieur, nous trouvons un panneau indiquant une forêt. Celui des cèdres. Nous le parcourons courbes contre courbes à chaque boucle un panorama différent à chaque boucle de compteur un spectacle unique. Continuez sur une route secondaire, mais gardez toujours bien la D36. Allons tout le chemin à travers les oliviers, les cèdres, le maquis méditerranéen. Nous rencontrons le parking où nous arrivons avec les 4 roues, après quoi nous procédons à pied. Le choix des chemins est infini. Revenons en nous arrêtant pour prendre des photos et lire les panneaux. La journée s'est considérablement améliorée maintenant nous voyageons avec le toit ouvert et le soleil entre pour sécher l'humidité recueillie les jours précédents deux photos du château fantôme de La tour d'aigues puis vers Cereste et Oppedette. Avant d'arriver dans ce village qui a 40 âmes, il faut faire face à une route sinueuse, pour le bonheur des motards il y a des courbes et des courbes vertigineuses et des rochers saillants sur la rivière Calavon. Nous sommes dans les gorges d'Oppedette. Après cette merveille, vous arrivez dans un grand parking où il y a tous les panneaux pour continuer à pied dans différents types de promenades. Des deux côtés des panneaux des terrasses panoramiques ils surplombent dans le vide de la vallée. En fait moi dans le plus exposé là-bas je suis allé. J'ai pris des photos, mais malheureusement elles ne font pas grand-chose.

Il faut venir voir ce petit canyon provençal. Quelques informations:  https://www.parcduluberon.fr/geosite/gorges-d-oppedette/

 

Samedi 20 septembre

 

Se promener dans L'Isle sur le sorgue On dirait notre Venise, des ponts peints en vert, d'autres en fer forgé orné de plantes à fleurs, puis encore des canaux navigables, d'autres avec d'immenses moulins, en fait c'est aussi la ville des moulins, la "Waterweelh circuite", c'est la promenade sur les canaux pour pouvoir tous les admirer. 15. La ville est également réputée pour ses antiquaires, à savoir les "Brocanti". À chaque passage, vous pouvez sentir la lavande qui règne à chaque coin, accrochée à l'extérieur des quelque 300 magasins de brocantage allongés sur les tables des restaurants sur les canaux, affichés sur les balcons à l'envers. Bref, c'est le cœur de la Provence. On observe depuis les pontons les balcons qui semblent suspendus sur l'eau surpeuplés de mille fleurs colorées. Les canards qui se laissent calmement emporter par le courant. Des peintures murales animent les adorables petits carrés, et un chat fatigué se repose sur le toit d'une voiture. Bref, une ville divine. 

 

Dimanche 21 septembre

 

Mme Pascale nous avait également fourni quelques informations, ce qu'elle avait vivement recommandé de ne pas manquer le marché du dimanche matin sur la place centrale. Nous sortons, et déjà sur le trottoir il est difficile de marcher, des gens qui sont là, nous parcourons ces 500 mètres et nous allons sur la route principale. On y trouve déjà des étals Brocanti qui présentent leurs produits de façon théâtrale, puis on traverse le pont, oui le pont car il traverse la rivière avec une cascade, et des balcons fleuris. Ici on est dans le vrai marché. Déjà à partir de là, vous pouvez voir les couleurs des comptoirs, les parfums et les langues internationales. En poursuivant, le nez baissé, prenez les rues adjacentes également pleines de marchandises. Les articles sont complètement différents de nos marchés. Voici l'étal de fruits soigneusement rangé dans des caisses en bois, nettoyé et aligné. Il y a ensuite le fleuriste devant l'église qui peine à servir entre un vase et un autre et les mécènes qui admirent et sentent ses produits. Un peu plus loin, une dame expose tous les arômes de la région, un ouragan d'odeurs nous assaille en pénétrant dans les narines, rappelant parfois même quelques flashbacks mis de côté et presque oubliés. Toujours en marchant lentement, nous trouvons les seigneurs des tissus dans un petit carré. Tout strictement provençal, brodé, coton, plastifié, bref un choix infini. Soudain, le regard tombe sur une assiette en bois plus basse que les autres, et au-dessus se trouvent des tomates bien alignées, turgescentes, mûres au bon endroit et très parfumées. Ce sont les coeurs de bœuf et ... les couleurs sont rouges, jaunes et ombrées en noir. Les photos sont gaspillées, les clics ne s'arrêtent pas. On voit tous ces touristes qui continuent de se retourner et de se branler dans la foule. Voici les fromagers. Des odeurs piquantes et de beaux personnages vous offrent un avant-goût avec une blague prête et sur mesure. Et pour finir les poulets grillés, il y a les Chinois qui le font avec ses épices, il y a les Français, etc. Je n'ai pas oublié. Oui, il existe également un nombre infini de vendeurs de lavande, et toutes les lignes de ce journal ne suffiraient pas à ce sujet. Il faut donc faire un bond sur ce marché.Prix ... mais le cœur ne peut aussi se remplir que de couleurs et d'odeurs.Nous y sommes allés en septembre avec ses couleurs et nuances. En août le spectacle est plus suggestif car il se déroule sur les eaux de la Sorgue. 

Marché merveilleux, couleurs, parfums, gens, touristes, différentes langues, vêtements lumineux, femmes classiques françaises, marchands hurlants, odeur de poulet, cliquetis sur les pavés, grincements de sacs qui se ferment avec qui sait quelle délicatesse à l'intérieur. à la maison avec l'arc-en-ciel dans vos yeux et la mémoire future dans votre cœur.

 

Lundi 22 septembre

 

Aujourd'hui Lourmanin Ansouis. Splendide journée un soleil enviable, avec un vent .... le mistral. Nous prenons pour Lourmanin, il y a un château à visiter. Sans guide, et avec 13 euros payés (6.5x2) nous entrons dans cette maison princière. Ce bel édifice a un record: c'est le premier château de style Renaissance construit en Provence. Il est composé d'une partie de style médiéval et d'une partie Renaissance, entièrement meublée. Au XXe siècle, le château risque la démolition et est sauvé grâce au travail d'un homme de grande culture Robert Laurent-Vibert, qui le restaure et conserve tous les documents d'archives et peintures anciennes ...Personnellement, je n'ai pas aimé le mobilier car il a été récupéré et assemblé dans des pièces bien nettoyées et cataloguées, il y a aussi des objets africains. Le Château est désormais surnommé "La Petite Villa Médicis en Provence", car c'est une destination estivale pour les artistes et les chercheurs. Nous avons eu de la chance au rez-de-chaussée, où se trouve la salle de musique, une fille jouait du Bhetooven.

Le village est un lieu de tranquillité et de calme. pour information:

http://www.chateau-de-lourmarin.com/visits/

Direction Ansouis Splendide village, où la vie compte les minutes, où les secondes passent dans sa lenteur. Nous avons mangé sur la place centrale sous un arbre séculaire, l'ombre sous ce platane et le vent légèrement teinté nous ont invités à nous asseoir à cette table. La cuisine était dans la maison du directeur, à la place, les boissons venaient du bar d'en face. Bref, juste un traitement familial. Prix ​​raisonnable. Ici aussi, il y a un château à visiter, mais seulement une fois par semaine à 15 ans. 

 

Mardi 23 septembre

 

Ce matin, nous avons bu du café dans un village appelé Barbentane. Le navigateur a exagéré et nous a fait atteindre le centre du pays. Nous l'avons pratiquement fait avec un souffle retenu car les rues étaient si étroites qu'elles pensaient qu'elles ne sortiraient jamais de ce village.Dans ce village il y a un château, mais il ne peut pas être visité, sinon quelques fois par an lorsque le propriétaire donne la permission. Alors, demandez d'abord. Là où il y a des informations touristiques au bas du chemin, il y a une belle villa, qui n'est pas non plus ouverte aux visiteurs, mais uniquement à photographier car la porte est toujours ouverte. Je ne l'ai pas photographié. Quelques photos du village, de la fontaine à double sortie et de la porte Calendrale des années 1500. Nous avons également traversé Graveson, mais le jardin d'eau est ouvert jusqu'au 15/9. Alors direction St Rémy de Provance, un chaos infernal tout fou pour chercher le Les passages de Van Gogh dans la ville, puis sur les poteaux on lit une communication troublante. Méfiez-vous des taureaux gratuits, ce sont évidemment des signes de la future corrida qui aura lieu dans les rues de la ville. Nous sortons de ce bordel infernal et continuons vers la ville archéologique un peu plus loin. Les éléments les plus importants de cette colonie sont: l'arc de triomphe situé aux ruines de Glanum près de S. Remy de Provance. Il a été construit à la suite de la victoire romaine sur les peuples de la Gaule pendant la principauté d'Auguste. Il est très similaire aux arches trouvées dans les villes d'Orange et de Carpentras. À côté se trouve le mausolée qui a été érigé pour rendre hommage à une famille d'origine gauloise qui a obtenu la nationalité romaine en combattant dans l'armée d'Auguste. Il est très bien conservé tant pour la structure que pour les décors Nous sommes repartis parce que nous ne voulions pas prendre le temps de l'attraction du jour Les Baux-de-provance. Qu'en est-il de cet endroit, de l'attraction pour les touristes et du plaisir pour les petits. Ce village surplombant une falaise, en partie dominé par des ruines d'où vous pourrez admirer un splendide panorama, n'est pas très connu, mais il est certainement le plus caractéristique. Le nom de Baux dérive de l'aluminium qui entoure la région puis du géologue Berthier la il a appelé Les Baux grâce à sa mine de bauxite. Pour commencer j'écris que ce magnifique site attire environ 2000 visiteurs par an. Maintenant deux lignes sur son histoire. La famille Le Baux se vantait d'être originaire de Baldassarre, l'un des trois rois, grâce à cela, ils sont devenus de plus en plus forts et ont également dominé d'autres villes de Provence et deux Italiens Avellino et Andria. Un personnage historique et perfide resté collé à cette ville, c'est le vicomte Raymond de Turenne, aussi appelé le fléau de la Provence. Il aimait jeter les prisonniers de la plus haute falaise et s'amusait à regarder les expressions de terreur des malheureux. Heureusement, le vicomte tomba en disgrâce, le roi de France le fit fuir et ce magnifique château devint un refuge pour les rebelles et les criminels jusqu'à que Richielieu l'a rasée. Tout comme nos yeux l'observent aujourd'hui. Après ces deux lignes d'information nous sommes montés, le parking coûte 5 euros et vous payez sont en devises. ATTENTION uniquement dans les pièces, toutes les machines n'ont pas de billets ni de guichet automatique. Il y a beaucoup de places de parking, mais il faut être intelligent pour y monter car c'est très raide. On pénètre dans les ruelles, la journée est venteuse grâce au Mistral qui souffle sans se laisser intimider sur toute la crête et parfois même à l'intérieur des ruines. De nombreux petits magasins bourrés de trucs se succèdent sur un pavé à l'abri du temps. Chaque boutique a une fermeture en fer forgé à double charnière, chaque coin est une raison de s'arrêter pour un clic, chaque look est une raison d'apprécier sa beauté. Entre un émerveillement et un autre, heureusement il y a peu de monde, nous arrivons à l'entrée où un joli bureau nous accueille pour faire les billets, 8 euros par âme. Il y a aussi la possibilité d'assister à l'éclairage du soir avec un spectacle sur les ruines. Pour ceux qui le souhaitent, il y a aussi l'explication en langue avec le guide virtuel ou avec l'application QR qui, à l'époque, ne fonctionnait pas. Cependant, ils vous donnent également une carte, mais il y a des flèches affichées sur les murs où vous ne pouvez pas vous tromper. Les pavés n'existent pas, tous les rochers se superposent les uns à côté des autres corrodés par le vent et l'eau et par les siècles. Nous procédons, une immense étendue s'ouvre devant nous était un hôpital au milieu d'une catapulte parfaitement fonctionnelle pouvant tirer jusqu'à 200 mètres, des peintures montrent comment cela fonctionnait, bref, tout est très clair. Nous procédons toujours en faisant très attention où nous mettons les pieds. Étape haute, étape basse, rocher, série de passage étroit si scalini.I les panoramas des terrasses sont sans voix, et le vent gagne toujours à ces altitudes et balaie même la plus petite perplexité. Je m'arrête je ne peux pas faire face à d'autres marches inégales et très très hautes, même s'il y a la main courante des deux côtés ça serait dangereux pour moi, pas pour la montée, mais pour la descente. Je suis donc satisfait et j'envie tellement Roberto qu'il ne monte que la première rampe et prend des photos. Pendant ce temps, j'observe et vois la vallée de l'Enfer, on pense que Dante s'est inspiré de ces falaises, de ces roches émiettées, de ces profils taillés dans la friabilité de la roche calcaire, cela a inspiré DANTE à écrire ses tours d'enfer. retour, tout en descente, même chemin, même attention. 

Attention ne convient pas aux personnes à mobilité réduite.Vous pouvez trouver quelques informations sur le site:

https://www.chateau-baux-provence.com/

 

Mercredi 24 septembre

 

aujourd'hui la mer est belle le ciel n'a même pas de nuage. Après environ 70 km nous sommes à Martigues une baie après Marseille. Nous nous sommes garés dans les places libres. C'est un village aux nombreux ponts ornés de pots de fleurs, dont l'un est alors mobile. Les bateaux amarrés sont de toutes sortes. Il y a deux magnifiques catamarans. Sur la petite place juste derrière l'un de ces ponts, il y a un monument dédié au pêcheur et au brodeur, en fer. Mignon. Des restaurants, peu ouverts car nous sommes en septembre, mais à part cela nous avons remarqué de nombreux magasins à louer et abandonnés. Nous nous installons juste en face de la mer et nous mangeons deux soupes de moules avec frites. Un style divin et provençal, bien sûr. Deux étapes, puis vers les plages qu'ils ont ici. Prenez une route qui vous mène à la mer et se termine sur le sable. Terminé, nous tournons à droite et nous nous retrouvons au paradis. Le vent qui souffle sur les rochers des garçons qui surfent et du kitesurf, et des chevaux qui marchent sur le sable derrière nous. Oui, il y avait encore de l'eau derrière nous, nous étions tombés sur une péninsule.

Quelques photos puis direction une autre péninsule.

 

Jeudi 25 septembre

 

Dernier voyage Sault la ville par excellence de la lavande. Bien sûr, il n'y en a pas maintenant et vous ne pouvez pas admirer ces immenses étendues de couleur lilas, mais elle est là, incolore, petite et personne ne la remarque. Nous buvons du café dans le bar habituel du centre. Sault n'a qu'un carrefour et toute sa vie s'y développe, devant lui il y a une pâtisserie très sucrée depuis 1887. Nous prenons donc deux croissants puis nous allons boire un café et savourer ce délicieux croissant.

Les gorges de la Nesque nous ont également vu passer à cette occasion. Chaque fois c'est une découverte, chaque fois c'est une émotion. Ses surplombs, ses garde-corps surplombant les falaises, ses galeries creusées dans la roche.

Terminé demain vendredi, nous reprendrons le chemin du retour. Jusqu'à la prochaine fois ....

 


facebook
twitter
youtube
tripadvisor
pinterest
flickr
instagram

SARTISA


facebook
twitter
youtube
tripadvisor
pinterest
flickr
instagram

R O I S 

Créer un site Internet | Création site web gratuit